Enregistrer

Enregistrer

 

 

Au lieu dit Korbel, sur le ban de Niederhaslach se trouve une statue de la Vierge parée d’un manteau bleu, d’où son nom de «Vierge Bleue »

 

 

Elle est l’œuvre du sculpteur Rebel d’Urmatt. Sur son socle se trouve l’inscription suivante : « Marie a écrasé la tête du serpent. Jamais un péché n’a souillé son cœur. Erigés par les ouvriers de fabrique de Niederhaslach en 1869 »

 

 

Elle a été érigée à la demande des ouvrières et ouvriers de Niederhaslach qui travaillaient à l’usine du « Mullerhof », en remerciement pour le réconfort qu’elle leur aurait apporté. D’autres prétendent aussi que l’endroit était maléfique.

 

 

Enregistrer

Enregistrer