Enregistrer

Enregistrer

Conditions de circulation                         Carte des niveaux de services pour l'hiver                          Carte des barrières de dégel (sous réserve de leur activation)                          Conditions de circulation                         Carte des niveaux de services pour l'hiver                          Carte des barrières de dégel (sous réserve de leur activation)                          Conditions de circulation                         Carte des niveaux de services pour l'hiver                          Carte des barrières de dégel (sous réserve de leur activation)                         

 

Un joyau gothique, des vitraux exceptionnels

La collégiale saint Florent : Fleuron de l’art gothique qui offre à l’admiration du visiteur des trésors autant au point de vue architectural qu’à celui des verrières et de la sculpture intimement liées. Elle mérite bien que le touriste y fasse une halte.

Une petite cathédrale de l’art gothique des 13ème et 14ème siècles, remarquable à l’extérieur par :

· Sa majestueuse façade,

· Son élégant portail et son magnifique tympan qui illustre la légende de Saint Florent (début du 14ème siècle)

· Ses gargouilles à thème : les maux, pour lesquels on vient prier saint Florent.

Le style élancé à l’intérieur dont la plus grande richesse sont les merveilleuses verrières :

· les vitraux des bas-côtés (14ème siècle) : exceptionnels par leur beauté nous racontent la bible et la vie des saints. Ils forment un des seuls ensembles d’origine encore en place actuellement.

· les vitraux de la nef sont les plus anciens et datent probablement du 13ème siècle.

· la rosace : magnifique rose (14ème siècle) en forme d’hexalobe curviligne de 4 m.

· la chapelle de la Vierge à droite du chœur est la plus intéressante. Elle a été construite en 1344 sous l’épiscopat de Berchtold de Bucheck et dédicacée à l’origine à la Sainte-Croix. A remarquer :

o le monumental saint Sépulcre de la fin du 14ème siècle a gardé son aspect d’origine, complet, bien conservé et sans modification majeure. Il est, avec celui de Haguenau, le seul en Alsace qui soit encore intégralement conservé dans une église.

o la pierre tombale du fils d’Erwin de Steinbach.

· Le chœur avec la statue dorée de saint Florent

Dans une niche

· La châsse en cuivre doré (1716) contenant les reliques de saint Florent ; en dessous la tombe de l’évêque Rachio (gisant du 14ème siècle)

· Chœur des chanoines : avec stalles, lutrin et boiserie superbement ouvragée œuvre de Dominique Stoll de Rosheim (1691)

· Le lustre de Notre Dame des Lumières (1904) Reproduction d’une Vierge du 14ème siècle) « Le Seigneur sera leur lumière éternelle, leur Dieu sera leur beauté »

· Le baptistère octogonal à l’entrée de l’église (13ème siècle)

Elle renferme encore beaucoup d’autres trésors d’art et d’histoire.